Ma chérie accepte de baiser avec le peintre pour payer les travaux

Ma chérie et moi nous sommes rencontrés pendant nos études à 20 ans et ça fait maintenant 6 ans qu’on est ensemble. Pour vous la présenter un peu : c’est une petite blondinette terriblement sexy et menue mais super bien foutue avec son 90B, sa taille fine, son petit cul musclé et son visage très mignon. Elle est de nature timide mais sexuellement parlant, bien qu’assez réservée au début (je suis son premier mec), elle s’ouvre de plus en plus à de nouvelles expériences et je découvre maintenant son côté salope.

Notre dernier fantasme était qu’elle accepte de baiser avec un inconnu devant moi. Je suis assez jaloux de nature mais imaginer cette scène me faisait bander comme un âne et je me dit que ce serait criminel de garder un si joli corps privé rien que pour moi alors que d’autres hommes pourraient l’honorer.

Mais j’étais loin d’imaginer qu’elle irait jusqu’à accepter de se faire baiser par le peintre pour payer nos travaux, il faut que je vous raconte cette histoire :

Une facture non prévue

Tout ça remonte à il y a une semaine, lorsqu’un soir de la visite des travaux de l’appartement que nous venons d’acheter sur Nogent-sur-Marne nous avons fait le point avec le peintre. Il était environ 21h et il n’y avait plus personne sur le chantier à part le peintre en chef.

Il nous faisait l’inventaire des travaux en cours et à notre grande surprise, nous apprend qu’il a sous-estimé la partie salon car nous avons finalement opté pour une technique un peu spéciale, c’est ma chérie qui voulait personnaliser notre petit cocon.

La facture est salée puisqu’il s’agit de 10 000€ en supplément, somme que nous n’avons clairement pas avec les frais de notaire qu’on doit déjà payer. Malheureusement, sur une erreur de compréhension, les travaux ont déjà commencé et lorsque nous en parlons, le ton monte car nous n’avions jamais validé cela.

La solution indécente

Le peintre nous fait savoir que ses gars ont déjà commencé le travail et que de toute façon, même si on choisit de revenir à quelque chose de classique, il faudra tout de même repasser par-dessus et que ça sera facturé. Nous sommes clairement dans une impasse et ma chérie me regarde paniquée. On est au pied du mur et je ne vois vraiment pas comment faire. Je pense même à tout arrêter là et finir moi-même sans garantie de résultat.

C’est là que le peintre, avec une voix plus rauque et plus apaisée, nous dit : « sinon, j’ai une autre solution à vous proposer pour ne rien payer mais c’est assez inhabituel et surtout pas très catholique ».

Ma chérie et moi nous regardons sans vraiment comprendre de quoi il veut nous parler. Lorsque je le regarde de nouveau, je vois que son regard a changé et que ses yeux sont rivés sur ma copine. Il a vraiment l’air d’un prédateur et étant plus âgé, plus massif et plus grand que moi, ça ne fait que renforcer ce sentiment qu’il peut à tout moment prendre le pouvoir sur nous, mais je ne sais pas bien dans quel domaine. On lui demande de préciser :

« Voilà, vous n’avez pas de quoi payer, on ne va pas abandonner comme ça parce que je vous aime bien et surtout… je trouve mademoiselle ravissante. J’ai remarqué dans son regard et son attitude qu’elle a l’air assez coquine !

– Ola ola attendez, où voulez-vous en venir ??!

– Eh bien voila, je vais être assez cash, le marché que je vous proposer c’est de me laisser m’amuser avec mademoiselle tout seul et en échange, on ne parle plus du supplément des 10 000€

– NON MAIS CA NE VA PAS LA TÊTE ??? C’est hors de question, on ne vous connait pas et je ne vous permet pas de juger ma copine comme ça !

– Très bien, alors bonne chance pour les travaux et rendez-vous au tribunal. »

Je n’en crois pas mes oreilles, pour qui se prend-il à parler comme ça devant moi ??! Je suis fou de rage et j’ai bien envie de lui mettre mon poing dans la gueule. Lorsque je regarde ma chérie pour lui faire comprendre que je vais m’énerver, je vois qu’elle n’est pas dans le même état que moi et qu’elle regarde ses pieds, face au peintre… J’avoue ne pas comprendre et j’ai peur qu’elle ne se sente mal alors je la tire par le bras pour lui parler en privé.

Ma copine est une vraie salope

C’est là qu’elle me dit qu’il faut qu’on réfléchisse à cette solution malgré tout. Ma colère tombe d’un coup, remplacée par de la surprise et je ne sais pas comment réagir face à cela. Elle m’explique que nous n’avons pas le choix et que ça serait stupide d’envisager tout laisser tomber.

Je lui demande si elle est bien sérieuse et je ne la crois pas au début. Elle me dit que de toute façon, c’est un fantasme sur lequel on a déjà déliré plusieurs fois au lit. Oui mais de là à passer à l’action avec ce peintre inconnu là comme ça… J’aurai préféré planifier un peu plus la chose ! Surtout que je me sens forcé !

Elle me fait alors son sourire de coquine qui a envie de s’amuser et me dit que c’est moi qu’elle aime à la folie mais qu’elle est prête à se sacrifier pour nous, notre bonheur et notre couple, et qu’elle en profitera un max pendant que je me branlerai. Entendre ces mots me fait comme un choc électrique qui me parcours le corps, j’ai l’impression que ça bout dans ma tête et je sens que ma queue va se dresser. Merde ! Je dois bien me rendre à l’évidence, cette fille me rend fou au point de m’exciter à vouloir se laisser faire par un homme qui prend le dessus sur notre couple avec sa bite.

Sur ce moment d’émotion où elle voit bien que j’en suis positivement troublé, elle se retourne vers le peintre et de son air timide et sans attendre ma réaction, elle lui lâche un « oui, je suis d’accord, on le fera ensemble demain soir et mon copain nous regardera ».

On voit alors un gros sourire sur son visage et il se redresse en toisant déjà ce petit lot avec lequel il va se régaler bientôt. Ma pauvre petite chérie qui va être traitée comme une salope… C’est encore difficile à croire.

Mais il reprend ses esprits et réponds « non, c’est juste toi et moi ma beauté, sans ton mec, je te veux pour moi tout seul ». Ouaou, une claque à chaque mot prononcés : « ma beauté », « toi et moi », « pour moi tout seul ». Alors c’est vrai, ça prend vraiment forme ?!

Heureusement ma chérie reste ferme car la situation m’échappe complètement et je ne dis plus rien. Elle répond qu’elle est d’accord mais qu’elle installera le PC pour qu’ils se filment en direct depuis la webcam afin que je contrôle que tout se passe bien depuis notre appartement actuel, à 2 rues d’ici.

Les 24h les plus longues de ma vie

Inutile de vous préciser que du moment où on a fermé la porte jusqu’au lendemain, j’étais comme perdu, la tête ailleurs et il était inutile de me demander quoique ce soit au bureau. Le soir même, aussitôt rentrés, j’ai pris ma chérie comme une salope directement dans l’entrée en la fourrant bien à grands coups de reins. J’allais bien au fond d’elle, pour bien l’avoir rien qu’à moi et j’ai tout lâché en elle. Elle m’a demandé de l’embrasser et de lui dire que j’étais amoureux d’elle, j’ai trouvé ça touchant. Elle m’a rassuré sur le fait que ça ne changerait rien à notre amour et notre couple.

Elle a ensuite été se préparer dans la salle de bains et elle s’est même rasé la chatte pour juste garder un ticket de métro. Elle veut visiblement tout donner à ce salop de peintre au niveau intimité, on dirait qu’elle va essayer de lui plaire et de le faire bien bander bordel !

Le lendemain, elle s’est habillée simplement et m’a embrassé une dernière fois avant la journée, en me disant « je t’aime, et je vais bien prendre mon pied ce soir mon amour ». Je ne sais pas encore si ça va être dur et si je risque de craquer et de tout annuler ou non. On a convenu d’un code avec coup de fil de ma part pour tout arrêter au cas où. On a aussi convenu d’une limite, qu’ils ne s’embrassent pas, ça m’est réservé car je suis son amoureux.

Elle s’offre littéralement à lui

Ca y est ! C’est le grand moment. Je suis installé chez moi dans mon salon, les rideaux son tirés et le pc allumé, connecté sur la webcam. Je découvre notre futur salon avec ma petite chérie et son air tout timide / soumise qui s’appuie déjà contre l’échelle du peintre. Et dire que dans quelques semaines on aura notre canapé à cet endroit où un autre homme va tout lui faire à ma place.

Elle minaude et ça a le don de m’exciter car je la reconnais et je sais quand elle fait exprès pour charmer ! Sauf que d’habitude ça m’est réservé à moi et aucun autre homme. Il est 20h et tous les ouvriers sont partis, ils sont seuls tous les deux.

C’est parti pour le show, ma chérie et le peintre parlent un peu ensemble mais je ne le vois pas encore dans le champs de la caméra. Il lui donne des ordres et lui dit de se foutre à poil. Elle a l’air complètement soumise et se laisse faire. Elle exécute ses ordres et baisse son pantalon, puis sa culotte. Elle montre son cul à la webcam et il lui demande d’écarter ses fesses.

Putain mais elle ne va pas lui obéir et se laisser faire quand-même ??! Au contraire, elle se penche en avant, place ses petites mains de chaque côté et écarte ses fesses comme pour me montrer ce trou qui sera bientôt rempli par ce peintre. Il lui dit alors de se replacer sur l’échelle en mode soumise et elle s’exécute.

Moi j’en peux plus, ma bite va exploser et je me branle comme un fou, ma gorge est sèche. Je suis partagé entre l’envie de la traiter de salope dans ma tête et la folie de la voir obéir à un autre homme sous mes yeux et ouvrant complètement son intimité à son regard, et bientôt au reste…

Les fessées

Il la rejoint, je le reconnais c’est bien lui. Il est désormais à côté de ma chérie, lui et ses grosses pattes. Au fond de moi, j’espère que ça va aller vite quand-même car c’est dur à voir, mais j’espère aussi qu’elle va prendre son pied. Il lui caresse les fesses. Ca y est, pour la première fois de sa vie ma chérie a les mains d’un autre sur son corps si doux, sur sa peau si blanche et douce. J’ai l’impression qu’il savoure cette sensation.

Au moment où je pense qu’il va lui mettre des doigts, je vois qu’il se rapproche d’elle et lui attrape les cheveux. Elle est cul-nu, devant lui, le cul bien tendu, les cheveux agrippés et c’est alors qu’il lui assène une fessée ! Je pense que ni elle ni moi ne nous y attendions ! D’ailleurs je suis à deux doigts d’éjaculer de voir ma chérie soumise comme ça. Et elle, et bien elle gémit et se laisse faire !

Elle sent qu’il va lui en remettre une mais ne bronche pas, juste elle essaie d’avancer un peu les hanches pour éviter l’impact, mais ça claque quand-même sur son petit cul. Il ne doit pas avoir l’habitude de claquer des petites jeunes comme ça ce salopard.

Ca dure de longues secondes pendant lesquelles elle prend fessée sur fessée sans rien dire, de plus en plus en fort, gémissant de plus en plus et se laissant faire sans broncher, au contraire, tendant son petit cul pour en reprendre. Et lui en profite bien ce sale pervers enchaînant parfois 3 fessées d’affilée. Je ne lui ai jamais fait ça moi.

Vient alors le moment qui m’a rendu presque fou : en lui caressant les fesses on voit clairement qu’il lui cale un doigt dans la chatte. Il fait ça sans aucune difficulté ni ménagement ni même douceur et elle ne bronche pas.

Mais ils se parlent pendant ce temps et se payent même le loisir de se taper une tranche de rire tous les deux pendant qu’il lui chatouille le vagin de ses gros doigts.

Ils parlent du fait que ses collègues sont partis il y a à peine un quart d’heure et il va quand-même vérifier à la fenêtre que le fourgon est bien parti avant de passer aux choses sérieuses.

Soumise à cet homme

Il s’installe alors derrière elle, toujours le cul tendu et en position de soumise et vient coller sa bite contre le beau petit cul de ma tendre et douce. Il ne bande pas encore on dirait. Comment est-ce possible ? Moi j’en peux plus et ma bite est dure comme un bâton.

Après quelques claques en plus, il lui demande à se faire sucer. Je vois au moment où ma chérie se retourne qu’elle a le cul tout rouge. Elle a du prendre cher et je suis encore choqué du fait qu’elle ait gémit sous ces claques et qu’elle se soit laissé faire.

Elle se met à genoux devant le peintre et fourre directement et sans broncher et pour la première fois de sa vie la queue d’une autre homme dans sa bouche. Ouaou, elle a l’air de se régaler on dirait, comme si elle redécouvrait sa première fois où elle me l’a fait à ses 20 ans. C’est vraiment une experte et elle prodigue une fellation dont elle seule a le secret.

Mais ce salop n’en n’a pas assez et va même prendre la liberté de lui dire des insanités et de lui attraper la tête pour se faire une gorge profonde. Et le pire, ce qui me choque, c’est qu’elle se laisse faire mais qu’en plus elle a l’air d’apprécier vu la vitesse à laquelle elle le branle et à laquelle elle y retourne, tout en rigolant avec lui. C’est indécent.

Elle ne voit pas qu’elle se fait prendre pour un vulgaire vide-couilles… Ou alors elle le voit et l’apprécie ? Je n’en sait rien et c’est presque insupportable de voir leur complicité mais magique de la voir tout donner comme ça et en profiter.

La baise sans capote

Ca y est, une fois qu’il bande maintenant bien, elle se remet debout et lui derrière elle. Je sens qu’ils vont atteindre le point de non-retour. Il place son gland sur la petite chatte mignonne de ma chérie, et d’un coup d’un seul, il s’enfonce à fond en elle ! Elle pousse un râle salvateur. On dirait que cette salope a attendu ça toute sa vie.

Lui n’en peut plus, tu m’étonnes avec la vue qu’il doit avoir et ce petit cul qui se laisse prendre sur sa queue… MAIS ATTENDEZ ! Sa queue dénudée ! Bordel ils n’ont même pas mis de capote !!! Mais quelle chienne, elle me rend dingue et j’attrape le téléphone pour l’appeler et tout arrêter. En même temps que je fais ça j’entends distinctement le bruit des hanches de ce peintre claquer sur le cul de ma chérie et ses gémissements de plus en plus forts, je tourne la tête et je vois le corps menue de ma belle se faire troncher.

J’en reste bloqué quand je vois comment il la prend avec puissance et comment elle tend son cul vers lui. Je craque et lâche ce téléphone qui tombe au sol pour attraper ma queue et me branler quand je vois qu’il pose ses pattes sur les mini-hanches de ma copine.

Elle couine de plus en plus fort et elle est à la limite de crier et prévenir les voisins qu’elle est salope ! Ca se trouve ils l’ont vu entrer seule dans cet appartement où il n’y a que le peintre, je n’espère pas. Elle crie tellement qu’il est obligé de lui mettre sa main devant la bouche pour étouffer le bruit.

Ils ont l’air de baiser comme s’ils n’avaient jamais connu ça et elle se lâche complètement, elle doit mouiller comme une chienne et lui doit se régaler de ma petite chérie en attendant de retrouver sa femme grosse et moche le soir.

Le reste est une baise limite porno où j’entends ma chérie crier et monter au ciel comme jamais elle ne le fait avec moi, il est de nouveau obligé d’étouffer ses cris. Lorsqu’il se tend en elle pour prendre une pause, elle n’en peut plus et c’est elle qui prend le relais a bouger ses hanches pour aller chercher sa bite, malgré l’interdiction qu’il lui donne de venir bouger sur son chibre. Elle répond « oui monsieur, non monsieur » aux ordres qu’il lui donne quand il lui intime de ne plus bouger.

Elle se laisse alors complètement fourrer et je vois qu’il va à fond en elle, j’espère qu’il ne va pas jouir vu qu’il n’ont pas mis de capote, cette réalité me met comme un coup de massue dans ma poitrine mais les cris de ma copine me ramènent à ma bite de cocu réel qui apprécie ça.

Putain je sens que ça monte et ça monte et j’appréhende de sa jouissance à lui ! Mais au dernier moment, ce salop se retire de sa chatte et lâche tout sur son cul. On dirait presque qu’elle est déçue cette salope et moi , et bien je dois reconnaître que je suis presque dégoutté qu’il ait résister à l’envie de s’approprier complètement ma belle offert… Je ne me comprends plus.

Pendant qu’il la laisse comme une soumise se remettre de ses émotions, il revient vers l’ordi et coupe la webcam. C’est à ce moment là que je craque et que je jouis en envoyant des grosses giclées partout sur mon torse.

Je ne sais pas ce qu’il va se passer maintenant mais je me sens tout con de ne plus rien voir, d’autant que ça fait déjà 20 minutes que c’est fini et qu’il ne faut que 5 minutes pour rejoindre les deux appartements… Vous pensez qu’ils font quoi là putain ? Je dois y aller ou non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *