Ma copine et son meilleur ami baisent (à son insu), elle avait les yeux bandés

Aujourd’hui, je ne sais pas si j’ai fait une bêtise ou pas mais je dois vous l’avouer : depuis quelques heures cette phrase tourne en boucle dans ma tête « ma copine et son meilleur ami baisent (à son insu) devant moi » !

J’ai déconné je crois… Tout est de ma faute, c’est moi qui ai offert ma copine toute nue les yeux bandés à son copain d’enfance pour qu’il la prenne et lui fasse l’amour.

Le fantasme de faire l’amour à 3 avec ma copine

Tatiana et moi nous sommes rencontrés au lycée il y a 2 ans. Nous sommes un jeune de couple d’à peine 19 ans et n’avons pas beaucoup d’expérience sexuelle. Bon elle un peu plus que moi puisqu’elle n’était déjà plus pucelle quand on s’est mis ensemble alors que moi oui. Il faut dire que je n’étais pas le plus beau gosse du lycée mais je la faisais beaucoup rire et je suis un garçon sur qui elle peut compter.

Sauter la partie où je raconte comment on est arrivé là et lire direct le récit de la soirée

 

Pour compenser mon inexpérience face à un canon comme ma Tatiana je passais de longues après-midi à me masturber devant des pornos. C’est à force de mater des trios HHF (Homme – Homme – Femme) que j’ai compris que c’était ça qui me faisait le plus bander. Ça me rendait dingue de projeter ma belle dans cette situation et je me sentais tout humilié, tout cocu de l’imaginer comme ça. Dans le fond, j’ai un peu honte de l’avouer, mais c’est ce qui m’excitait le plus… De l’imaginer s’abandonner à un autre, qui la désirerait plus que tout, et d’observer cette scène candauliste.

« Action ou vérité ? » pour se dire nos fantasmes

Un jour, alors qu’on jouait à action ou vérité tous les deux, je lui ai avoué mon fantasme. J’ai cru qu’elle se foutrait de moi mais au contraire, j’ai vu son petit corps avoir un petit tortillement dans sa robe de soirée moulante. Ses joues rosies, elle m’a avoué qu’elle y avait déjà pensé mais n’oserait jamais franchir le cap ! C’est vrai qu’elle n’arrête pas de se faire draguer donc elle y a forcément pensé. Pour autant c’est la personne la plus fidèle que j’ai jamais rencontré. Elle ne me trompera jamais car elle a selon elle « beaucoup d’honneur et de pudeur et se sentirait sale de se laisser aller » autrement qu’avec moi.

Ce soir là, elle m’a aussi dévoilé son fantasme à elle : faire l’amour les yeux bandés. Elle n’a jamais eu l’occasion de le faire et elle veut savoir si ça décuple vraiment les sens. C’est ce que racontent ses copines qui l’ont déjà fait.

On a commencé à se toucher et à s’exciter à force de parler de sexe. La tension était extrême ! Alors qu’on était en train de baiser, je lui ai demandé à qui elle avait pensé pour faire l’amour. Dans un moment de relâchement total elle m’a avoué que c’était avec son meilleur ami d’enfance. Le fils d’amis à ses parents avec qui elle a grandi, passé ses vacances, été à la piscine, etc.

Elle m’avait déjà dit qu’il lui plaisait mais qu’elle le voyait plus comme un cousin car elle avait trop confiance en lui. N’empêche qu’ils avaient déjà joué au docteur ensemble et que visiblement ça avait laissé des souvenirs chez elle…

Une fois l’excitation retombée nous n’avons jamais plus parlé de tout ça. Je me sentais un peu mal à l’aise et je n’arrivais pas à savoir si je devais me sentir en danger ou non vis-à-vis de cet ami. Heureusement, comme je vous disais, elle est extrêmement fidèle donc petit à petit cette crainte s’est envolée.

L’idée de réaliser nos fantasmes… à son insu !

Quelques semaines plus tard en prévision de son anniversaire, je décide que je réaliserai son fantasme. Lui faire l’amour les yeux bandés. L’idée de la faire prendre sous mes yeux ne m’avait pas quittée non plus. J’avais trop envie de passer à l’action. J’étais à peu près sûr qu’elle n’oserait pas sauf si je lui donnais un coup de main pour franchir le cap.

C’est alors que l’idée de combiner nos deux fantasmes m’est venue ! Je sentais que ça pourrait exciter Tatiana si on le faisait de cette manière. Qu’elle le vivrait comme une expérience de jeunesse. Et le fait que ça soit à son insu me ferait encore plus avoir le sentiment de perdre le contrôle et de me la faire voler je crois… Surtout si je sais qu’en réalité elle le veut !

Il n’y en a qu’un à qui je pouvais demander conseil : son ami d’enfance. Je sais qu’ils parlent de leur sexualité tout le temps. En plus il est le premier concerné par la réalisation du fantasme. Puis on est devenus très bons copains tous les deux à force.

Je prends rendez-vous avec lui dans un bar la veille de l’anniversaire de ma belle. Tout se passe bien et je n’ose pas trop aborder le sujet. Ce n’est qu’au bout de plusieurs vers, aux alentours de 23h, que j’ai craqué. Je n’ai pas fait dans la dentelle, j’ai tout déballé d’un coup ! Il m’a écouté attentivement et est resté sans rien dire.

Le meilleur ami de ma copine veut la baiser

Après plusieurs minutes, il a fini par prendre la parole. Là mon estomac s’est noué : il m’a avoué qu’il avait toujours rêvé de baiser Tatiana ! Sans sentiments, juste comme ça pour le plaisir de se taper fièrement se corps qu’il avait toujours maté. Juste pour enfin la voir à poil et l’enfiler. Je me suis senti complètement bizarre à ce moment là, comme dépossédé, presque humilié. Choqué en tout cas.

Ce mec qui connait très bien ma copine vient de me dire les yeux dans les yeux qu’il voulait la baiser. J’étais perdu mais il m’a sorti de ma rêverie en me disant « tu veux faire ça comment ? ».

L’alcool aidant, j’ai répondu en rigolant « ce soir » ahahah. Il m’a regardé très sérieusement et m’a dit que c’était une super idée, qu’elle apprécierai surement à fond. Qu’elle m’aimerait encore plus après ça. J’ai « débourré » d’un coup à cet instant, imaginant que ça pourrait vraiment arriver.

Il ne fallait pas que j’attende le lendemain sinon j’aurai plus envie, j’aurai plus le courage. Ma tête cognait fort, l’adrénaline commençait à monter, je respirais de plus en plus vite… A cet instant, je n’ai plus qu’une envie : que notre amie me prenne ma Tatiana, qu’il la baise sans qu’elle ne sache, sous mes yeux !

J’ai envoyé un texto à Tatiana et lui ai donné rendez-vous sur le palier de mon appartement dans quelques minutes. Le temps de rentrer préparer le matériel et de planquer son meilleur pote pas loin de chez moi. Je ne savais pas encore si j’allais faire une connerie ou non. Mon cœur battait à 200 à l’heure et je ne débandais pas…

Passage à l’acte à l’insu de Tatiana

Ça y est, je ne peux plus faire machine arrière, tout est prêt ! J’ai mis en place le lit et les accessoires et Tatiana s’attend à une surprise. Ma seule crainte est sa réaction si elle découvre que c’est pas moi avec elle. Et surtout que c’est en réalité son meilleur copain ! En vrai j’aurai limite peur qu’elle apprécie trop.

Ma chérie arrive enfin. Elle est sublime ! Sa petite jupe en jean qui laisse entrevoir ses fesses quand elle se penche met en valeur ses jambes… Elle est en mode salope ce soir, elle a du sentir que j’étais excité. On va dans ma chambre pour s’installer sur le lit, elle n’a pas l’air de se douter de ce que j’ai préparé. Je suis très nerveux mais j’essaie d’agir normalement.

Elle s’allonge et je commence à la caresser doucement pour la détendre. Franchement je sens que ça ne marche pas mais elle a l’air curieuse de la suite. Je lui bande délicatement les yeux puis lui attache les mains. Je me suis dit que les mains attachées permettrait d’éviter tout contact qui lui ferait prendre conscience de la supercherie.

Elle pense que c’est sa surprise et que je vais lui faire l’amour comme ça. Je la sens encore toute tendue et pas vraiment relaxée. Je la déshabille un peu pour commencer à transformer la tension en excitation et je mets ses tétons à l’air. Ils sont magnifiques et commencent à durcir. Je lis sur son visage l’excitation et à la fois l’interrogation.

Mais je n’oublie pas mon plan de départ. J’ai envie que son ami découvre directement une partie de l’intimité de la belle quand il arrivera. Je veux attiser son envie bestiale. Il aura enfin ce qu’il attend depuis des années ! Plus qu’une infime barrière entre l’intimité de Tatiana et son regard. Cette idée me rend fou et me motive à continuer. J’espère juste qu’il ne va pas se jeter sur elle.

C’est à peu près à ce moment là que je me déplace pour lui ouvrir la porte. Tatiana, qui est aux aguets, sent mon mouvement et j’ai l’impression qu’elle panique. Elle demande ce qu’il se passe. Je trouve une excuse bidon de porte à fermer… Cet instant est crucial car si elle a le moindre doute, tout peut s’arrêter ! Finalement mon excuse prend et elle me fait confiance. Elle m’avouera quand-même par la suite qu’elle avait trouvé ça louche.

Après tant d’année, il doigte sa meilleure amie

C’est là que tout se joue, j’ouvre la porte et notre pote rentre dans la pièce ! La moindre erreur peut être fatale et il marche sur des œufs. J’avais même pris soin de lui faire porter mon parfum au cas où. J’avoue qu’à cet instant je suis obnubilé par les réactions de Tatiana. J’essaie de voir si elle capte quelque chose et j’en ai même loupé le premier regard de son pote sur ses seins ! Vous imaginez pas la tension dans la pièce à cet instant, dans ma tête et dans mon ventre !

J’ai tellement envie de la foutre tout de suite à poil, qu’il en profite sauvagement en criant « elle est à toi » ! Qu’il la mate comme jamais… J’enlève vite son string pour qu’il arrive avec une vue directe sur sa chatte ! L’alcool fait encore effet et on est à 2 doigts d’éclater de rire de la situation. Nervosité et complicité oblige..

J’écarte ses jambes pour qu’il plonge enfin son regard entre ses cuisses ! Après tant d’années. Mais je sens qu’il prend les choses en main et il me fait signe de me pousser. Il n’hésite pas une seconde et avance ses doigts vers le minou dévoilé de ma petite chérie…

Je me retrouve un peu con et je ne sais pas trop comment me mettre. C’est le moment où j’ai une hésitation sur la situation. Est-ce que je suis prêt ? Est-ce que je ne vais pas trop loin ? Je regarde quand même ma copine se faire toucher par une personne de son entourage… Par ma faute !

Le temps que je me pose ces questions je tourne la tête et le regarde, il est fixé sur ses réactions à elle. Je descend les yeux et je vois qu’il a déjà un doigt en elle ! A cet instant je n’existe plus. Elle ne se doute pas que ce doigt est celui d’un homme qu’elle n’a encore jamais eu en elle. Que ce n’est pas moi. Le plus dur est qu’elle ne sente pas la présence de 2 personnes différentes sur le lit.

Notre ami ne se prive plus et il se libère d’années de frustration, il la doigte activement ! Ma belle (qui devient un peu la sienne à cet instant) gémit et semble bien apprécier ! Elle s’arc-boute pour mieux sentir « mes » doigts et elle commence même à mouiller. Bien que je la sente encore un peu tendue. Si elle savait que je lui offre ce dont elle a toujours rêvé depuis des années…

J’ai oublié de fixer des limites…

Je découvre pour la première fois la queue de notre pote lorsqu’il craque ! En effet, d’un coup il se met debout et enlève son pantalon ! Je me demande ce qui va se passer. Va-t-on vraiment passer aux choses sérieuses ? En tout cas une chose est sûre, il a pris le contrôle… De la situation, des actions et de ma chérie, sa meilleure amie !

Il revient sur le lit et se met entre ses jambes… Je ne comprends pas ce qu’il se passe et je me dis que ça ne peut pas se faire ! Il ne peut pas la pénétrer comme ça sans capote !!! Malgré tout, je suis tétanisé et je n’ose pas intervenir dans ce que j’ai déclenché. A mon grand soulagement, il ne va pas plus loin et il fait le tour de son corps. En fait, il vient directement présenter sa queue à la bouche de son amie d’enfance. Cette bouche qui lui a souris des milliers de fois sans savoir qu’un jour elle toucherait sa bite.

On pourrait croire que c’est risqué car elle sentirai une différence avec moi mais en réalité elle ne me suce presque jamais. Je n’aime pas spécialement cette pratique. D’ailleurs on peut entendre sa surprise quand le gland de cet inconnu touche sa bouche ! Elle ne s’y attendait pas et gémit. C’est à ce moment qu’elle me pose une question d’ailleurs, il faut que je me précipite pour être au bon endroit pour répondre. Sinon elle va se doute que ce n’est pas moi du fait que ma voix vienne d’un autre endroit.

Visiblement ça fonctionne car pour toute réaction elle entrouvre ses lèvres et commence à goûter à ce gland. Elle prend en bouche une bite qu’elle ne connait pas, sans le savoir. Visiblement elle apprécie le goût.

Je la vois commencer des va-et-viens, alors que moi je suis là à côté. Spectateur de la scène, je ne participe absolument pas et preuve en est que je suis toujours habillé. Je ne peux même pas la toucher sous peine de se faire griller.

A ce moment là, imaginez-vous la scène : ma chérie, mon amour si intime, là allongée sur ce lit, presque nue… Elle a les yeux bandés, les mains attachées, les jambes écartées et elle mouille car elle s’est pris des doigts. Dans sa bouche actuellement : la bite de ce garçon qu’elle connait depuis tout petit. Elle pense que c’est moi et elle apprécie. Et moi je suis à côté, spectateur. Je vois ce magnifique gland pénétrer la tête de ma chérie. Je la voie qui joue avec sa langue, qui le lèche comme une sucrerie. J’ai l’impression qu’elle m’a été volée, que je l’ai trahie. Et j’en bande terriblement…

Ça part trop loin

Je confesse que je n’avais pas vraiment imaginé ni poussé plus loin le scénario. Tout s’est fait presque sur un coup de tête.. Du coup je ne sais pas où je dois interrompre la scène, si je dois le laisser faire ou non.

Lui ne l’entend pas de cette oreille ! Je vois bien qu’il veut faire l’amour à son amie, coûte que coûte. C’est peut-être sa seule et unique chance. Du coup il m’a écarté et mène maintenant la danse. Il profite de ce corps à sa merci. Cérébralement, il peut enfin s’accoupler avec elle.

D’ailleurs il lâche sa bouche et fait le tour pour venir se placer entre ses cuisses. Il lui remonte ses jambes pour bien écarter sa chatte et son sexe n’est plus qu’à quelques centimètres. Putain ça y est, je sens qu’il va vouloir aller trop loin. Je vais devoir intervenir pour interrompre tout ça ! C’est ce que je pense, mais au lieu de ça, je m’écarte et je regarde cet étranger à notre couple approcher dangereusement sa bite des lèvres trempées de ma douce… Je réalise : il n’a même mis pas de capote !

J’en peux plus, j’ai l’impression qu’il va la prendre, qu’il va me la prendre. Mais je suis tétanisé. Je suis rivé sur son visage à elle, je veux voir ce qu’elle ressent ! C’est alors que je vois sa bouche s’ouvrir doucement… Je comprends que ça y est, son gland a pénétré à l’intérieur du vagin de ma copine… Il a écarté ses lèvres avec sa bite et n’a désormais plus d’obstacle. Elle ouvre sa bouche de plus en plus grand à mesure que les centimètres de cette hampe la pénètrent.

Il est désormais fiché en elle, presque tout au fond. Ça y est, ma copine est pénétrée par un autre, sous mes yeux ! Et en plus elle me sort cette phrase incroyable « je préfère celle-là ! ». Elle parle de la surprise évidemment mais vous imaginez dans ma tête… Sachant qu’une autre bite que la mienne la pénètre à nu ! Une partie de moi s’imagine qu’elle est au courant depuis le début et qu’elle a compris, qu’elle se laisse éperdument faire. Mais ce n’est pas le cas… J’ai autorisé qu’une autre bite prenne possession du bas-ventre de ma nana.

Son meilleur ami commence les allers-retours en accélérant. Je sais qu’elle est bien mouillée et excitée car cette grosse queue qui rentre sans problème dans ce petit vagin serré. C’est à ce moment que je vois la main de ce nouvel amant s’avancer vers le bandeau ! Mon dieu, c’est l’instant de vérité.

Elle s’offre à son meilleur ami, en toute conscience

Il relève le bandeau et je suis terriblement excité !

Elle ouvre les yeux et il lui faut quelques secondes pour s’habituer à la lumière. Elle pousse alors un cri de surprise et semble choquée, mais ne se détourne pas pour autant. Le choc est rude mais pendant ce temps, comme pour ne pas lui laisser le choix, notre ami continue de la pénétrer de frénétiquement.

Je vois qu’elle essaie de rassembler ses idées et qu’elle réfléchit à comment réagir. Mais cette longue queue qui la bourrine lui fait basculer sa tête en arrière dans un râle de plaisir. Ce salop est en train de me la voler, son corps et son esprit. Moi je la rassure en la caressant un peu, comme pour lui montrer que j’approuve afin qu’elle puisse profiter et se lâcher.

J’entends des râles de plaisir mais je sens qu’elle est toujours choquée. Elle relève la tête comme pour vérifier que c’est bien la réalité, comme pour admirer le travail de cette queue, comme pour figer l’image dans sa mémoire. C’est vrai qu’elle rêve de cette queue depuis des années ! Et la première fois qu’elle la voit enfin, elle est déjà au fond de son intimité.

Ca y est, elle s’abandonne et elle le laisse complètement faire. Elle veut former ce couple de baise avec lui et elle accepte chaque centimètre de cette queue à nue dans son vagin. Je vois même qu’elle commence à bien profiter tellement elle  écarte les jambes. A ce moment là, je pense qu’elle ne réfléchit plus à rien. Peut-être juste à ces toutes ces années où elle a rêvé de ce moment.

En tout cas elle ne me considère pas et je me sens terriblement cocu mais je n’ai qu’une envie : qu’elle profite à fond et qu’elle se fasse baiser.

Scène candauliste surréaliste

Cet « ami » se lâche désormais et il mène la danse. Il prend ma chérie comme il a dû prendre des dizaines d’autres petites salopes avant. Il fait les mêmes gestes, applique les mêmes techniques. Pour lui c’est juste une nouvelle nana qu’il baise, à la différence qu’avec elle il ne met pas de capote.

C’est leur moment à eux et il compte bien en profiter. Il se retire et change ma copine de position, il la met sur le ventre. C’est son nouveau jouet, sa nouvelle conquête. Je lui caresse le visage pour la rassurer mais elle se laisse déjà faire.

Dans cette position, je sais que sa queue va aller au plus profond d’elle, qu’il va s’enfoncer entièrement et la prendre sur chaque cm. « C’est comme ça qu’on fait les bébés » je me dis dans ma tête. Elle n’a pas l’habitude de se faire prendre aussi profondément et elle gémit fort.

Je vois son petit cul qui rebondit à chaque coup de rein de ce mec. Sa petite chatte est visiblement toute serrée, elle est magnifique. J’ai envie de la goûter pendant qu’elle se fait pénétrer de la lécher. Pendant ce temps, lui pose ses mains sur le corps de ma belle pour l’attraper par les hanches et bien l’attirer à lui. Il la tamponne et la pénètre comme un vrai mâle en rut.

Il lui fait ce qu’elle me refuse

Ils vont changer de position devant moi à plusieurs reprises. Je la connais, elle s’abandonne totalement à lui, veut profiter, ne former plus qu’un. Et lui ne pense qu’à se faire plaisir, à tout prendre d’elle. La scène me semble durer une éternité et je me suis dis que je n’y peux rien.

A un moment, il va même pousser l’audace jusqu’à caler son gland énorme sur le petit trou de ma Tatiana. Mais je sais qu’elle va refuser car elle ne m’autorise jamais à la prendre par le cul et que cette bite est énorme. Heureusement qu’il me reste cette intimité avec elle. Après tout c’est encore moi son petit cop… J’HALLUCINE !

Il est en train de pousser cette bite énorme et lubrifiée de mouille dans le cul de ma chérie ! Le gland est déjà passé et elle se laisse faire. Il fait sauter ce dernier rempart d’intimité ! Elle a accepté qu’il la pénètre par le cul alors que moi non.

Dans sa tête, elle doit vouloir se sentir bien salope, se lâcher et s’offrir à cet ami pour être à la hauteur. Il lui a déjà raconté ses exploits sexuels et elle veut désormais en récolter les fruits… Elle accepte consciemment de devenir une énième proie à son tableau de chasse. Elle aussi veut profiter de ce type par tous les trous, tous les goûts. Ça a été son rêve pendant des années et elle est prête à devenir salope pour le réaliser à ce que je vois.

D’ailleurs elle ne va pas le regretter parce qu’il va la prendre sauvagement par le cul à partir de ce moment. Allant jusqu’à lui mettre des bonnes fessées. Les bruits que fait sa bite dans le ventre de ma chérie raisonneront toute la nuit. Ce clapotis si intime qui leur est propre à eux, à l’union de ces 2 corps. Dire que normalement cet acte est fait entre 2 personnes amoureuses et en couple… Et là j’observe et je pousse ces 2 amis à baiser, à transgresser sauvagement ces règles. Je me sens dépossédé et ça me fait du bien, je bande. D’autant plus que je sens que chacun y prend un plaisir non dissimulé.

J’espère qu’il ne va pas mettre enceinte sa meilleure amie

Je les observe s’abandonner l’un à l’autre, sans plus aucune limite, sans plus aucun tabou. Elle n’a plus ni bandeau ni les mains attachées. Elle pourrait à ce moment là tout arrêter par respect pour notre couple mais elle ne le fait pas. Au contraire, elle veut profiter de ce dont elle a rêvé secrètement. Se sentir chienne.

Je ne sais pas comment moi je dois me sentir mais la vérité c’est qu’à cet instant je suis excité comme jamais. Elle est magnifique écartelée par le cul. Prise par son meilleur ami d’enfance sous mes yeux.

Au fur et à mesure que je vois sa queue gonfler dans les entrailles de ma chérie, je comprends qu’il est proche de juter. J’espère qu’il ne va pas vouloir venir dans sa chatte. J’aurai peur qu’il la mette enceinte.

Au moment où sent qu’il va jouir, il se sort et vient se positionner au dessus du visage de Tatiana. Je ne sais pas si ce n’est pas encore plus humiliant… Mais elle se laisse faire, prête à se faire recouvrir le visage.

Je sens qu’elle veut vraiment repousser les limites de ce qu’il a connu et qu’elle est prête à faire certains sacrifices pour ça. En l’occurrence, se faire recouvrir de sperme devant moi. S’abandonner un peu plus à lui. Je me mets juste derrière elle, au même niveau, à genoux devant cet étalon. Je suis vraiment dépossédé, cocu à cet instant mais j’accepte mon rôle car ça m’excite encore.

Dans un râle salvateur, il balance de longs jets de foutre chauds sur son petit visage d’ange. Elle se laisse recouvrir, encore sur son petit nuage d’avoir été tant secouée et défoncée. Elle ouvre même la bouche pour ne pas en perdre une goutte et il va s’essuyer la queue sur ses magnifiques lèvres… Ces lèvres que j’embrasserai amoureusement plus tard.

Je me demande ce qu’il va se passer maintenant… Alors que cette dernière barrière d’intimité qui les retenait vient de sauter, à cause de moi. Je ne sais pas s’ils vont le refaire, dans mon dos ou devant moi… S’ils vont prendre ça comme une acceptation de ma part. Si elle va vouloir se venger. Si elle va devenir sienne et se balader avec lui main dans la mains sous mes yeux…

Seul l’avenir nous le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *